La pédiatrie sociale en communauté en mode mobile

Parlant de pérennité de la pédiatrie sociale en communauté, j’ai assisté à un événement unique cette semaine, la lancée du Vaisseau de l’Étoile, centre de pédiatrie sociale en communauté de Saint-Jean-sur-Richelieu. Soucieux de rencontrer le plus d’enfants vulnérables possible, l’équipe a décidé d’aller à leur rencontre dans un autobus neuf et spécialement aménagé pour la clinique. La pédiatrie sociale en communauté devient aussi nomade pour le bien des enfants.

Dans mes débuts, j’avais aussi choisi d’être «nomade» et d’aller au-devant des enfants et des familles en difficulté en bicyclette. Je parcourais les rues d’Hochelaga-Maisonneuve et je m’arrêtais dans les maisons de familles en situation de grand besoin et aussi dans les écoles qui en faisaient la demande. J’étais accueilli en «invité de marque»; on me présentait au voisinage et je pratiquais ainsi une médecine de grande proximité qui me semblait la plus indiquée en termes de crédibilité et d’efficacité. Je le fis pendant plusieurs années, seules et avec un éducateur Paul ou une infirmière communautaire, Claudette.

Puis progressivement, je suis devenu plus sédentaire comme l’équipe grandissait et que les besoins se multipliaient. Des locaux nous furent prêtés dans des écoles ou des logements privés, ce qui augmentait notre capacité de voir plus d’enfants. Je rêvais pourtant encore d’une mobilité différente en complémentarité, et oui, même à un autobus de tournée avec mon vieux Karmann-Ghia. Il me manquait cette proximité et cette familiarité essentielle à une approche de soins en profondeur.

Il y eu quelques initiatives de mobilité dans certains centres avec plus ou moins de succès jusqu’à l’arrivée du Vaisseau, bien planifié et bien ancré dans son milieu. Je suis fier de cette évolution innovante. Le directeur général du CPSC de St-Jean, Erik Christensen, me confia même avoir comme objectif ultime le développement de vaisseaux à l’échelle du Québec pour ne manquer aucun enfant dans le besoin!! J’y crois aussi et je crois que la pédiatrie sociale en communauté entre ainsi dans une nouvelle ère. Merci à la grande équipe de Saint-Jean et à son médecin Dre Sonia Péloquin.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.