Science, politique, économie et gros bon sens

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Une transformation subtile mais réelle se produit sous nos yeux, en ces moments de grand dérangement. On sent une société en état d’essoufflement et parfois même en état de panique, le tout exacerbé par les effets collatéraux de la pandémie. On perçoit chez la population, un flou artistique qui polarise les croyants, les indécis et les complotistes de tout acabit. On se croirait à l’aurore de grands bouleversements sinon de conflits civils d’envergure.

Qui n’a pas vécu ces derniers temps, l’explosion de colère d’un automobiliste frustré, les menaces d’une personne irritée ou le déploiement d’un doigt d’honneur pour le moindre accroc au territoire d’autrui. L’impatience et l’intolérance sont à leur comble chez nos voisins, nos proches et chez ceux que l’on côtoie chaque jour.  Dur à vivre.

Face à la pandémie mais avec des origines datant aussi d’avant elle, le manque de cohésion de nos systèmes, les messages contradictoires des décideurs et les mesures de contrôle de plus en plus coercitives nous ont mis à rude épreuve. Les principaux acteurs ne semblent plus s’y retrouver eux-mêmes. D’ailleurs qui sont-ils ces acteurs influents, les scientifiques d’une part, les politiciens d’autre part, sans oublier les gens de finance à la recherche de profit faramineux en peu de temps. Puis il y a nous, le peuple, avec notre gros bon sens, mais on ne semble pas trouver preneur ni intéresser personne, sauf en période d’élection bien sûr.

Il y a aussi les enfants qu’on a privés de leur substance depuis deux ans et qui se demandent maintenant ce qui arrivera de leur avenir. À part le financement des milieux de garde, on n’en a pas entendu parler pendant la campagne électorale, il est donc peu probable qu’on en parle après les élections, si inutiles soient-elles. Ils n’ont que si peu d’importance et peu de profit à générer pour les personnes au pouvoir. On aurait intérêt à les écouter davantage, ce n’est que bon sens.   

La science elle devrait être pure et absente de tout compromis. Elle doit surtout être accessible à toutes et tous de façon brute, sans filtre et sans interprétation par nos décideurs, défendeurs ou vulgarisateurs, même bien intentionnés. Nous sommes assez intelligents pour l’interpréter avec notre gros bon sens si on nous informe adéquatement. Mais on rêve.

Pour ce qui est des opportunistes de l’argent à faire sur notre dos, on approuve qu’ils se mettent à l’œuvre pour nous sauver mais on leur demande au moins la clarté et une certaine dose d’empathie et d’équité sociale. On rêve encore probablement.

La question des politiciens est plus délicate. On entend qu’ils se donnent comme mission de nous protéger et de nous guider vers un monde meilleur. Mais quand les promesses électorales ne sont que fausses rumeurs pour se faire mieux élire, on reste un peu sur notre appétit. On peut bien rêver mais pour combien de temps encore.

Il nous reste notre gros bon sens, mais comme il varie d’un individu à un autre, on n’est pas nécessairement sortis du bois. Que voulons-nous devenir, quelles valeurs voulons-nous sauvegarder, quel avenir voulons-nous pour nos enfants, quelle planète leur laisser. Il faudrait peux-être non seulement en rêver, mais aussi nous mettre en marche, librement, sans intermédiaires, sans exclusions comme un peuple fier et pleinement déterminé. L’avenir appartient à nous et à nul autre. Soyons fiers et engagés pour une société meilleure, alertes et solidaires pour aller de l’avant. Chacun doit faire sa part aujourd’hui même.

#fiersetengagéspourunesociétémeilleure

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.