SVP, Ne pas nuire!

La plus grande qualité d’un soignant c’est de ne pas nuire à la personne soignée. Malgré toute la science et la connaissance, malgré l’expérience, malgré notre désir de bien agir, il nous faut garder constamment à l’esprit de ne pas nuire. C’est un principe essentiel. Ce qui bon pour nous, n’est pas nécessairement bon pour tous et le meilleur des plans ne sert à rien si le patient n’est pas bien informé et s’il n’adhère pas aux recommandations. Le respect des personnes et nos propres limites obligent à cette attitude pour tous les aidants dans quelque domaine que ce soit.

On dit souvent qu’en médecine on veut souvent plus que la patient lui-même. On s’acharne à travailler pour le bien d’autrui et à guider vers les meilleures trajectoires de santé, ce qui est louable en soi et ce qui fait partie de nos engagements professionnels. Mais trop souvent, on veut trop et le résultat n’est pas au rendez-vous faute d’adhésion et de compliance de la personne soignée. Dans tous les cas, le respect des personnes soignées reste le plus fondamental des principes de soins.

Photo de Anete Lusina sur Pexels.com

Nous sommes actuellement confrontés à de grands défis par rapport à la vaccination de masse pour contrer la pandémie. Le nombre de victimes de ce virus mortel atteint des chiffres effarants. Les vaccins obtenus en des temps records amènent sans l’ombre d’un doute une très grande capacité de prévention de maladies graves et de survie. Comme soignants, nous sommes les premiers à accepter le vaccin pour protéger nos patients et nos familles et pour mettre fin à une pandémie qui a déjà fait des ravages sur notre qualité de vie et qui a exacerbé les grandes inégalités sociales.

Or il y a certaines résistances compréhensibles pour une partie de la population face à une possible atteinte au droit de chacun à s’opposer à une telle mesure. Tout s’est passé trop vite, il y a eu de nombreux essais erreurs dans les mesures à prendre, on a, à tort ou à raison, utilisé la carotte et le bâton pour obliger la vaccination de sorte que ces mesures n’ont pas vraiment bien passé et pour certains, le doute est né sans compter le sentiment d’infantilisation perçu lors des communications officielles. Les irritants, le doute et la colère ont vite remplacé la raison et le bon sens pour une partie de la population au grand dam des autorités politiques et de la santé publique qui s’apprêtent eux à sévir encore plus.

Pour moi, tout est question de bon sens. de clarté et de collaboration pour réussir ce projet de société, soit celui de vacciner le plus grand nombre possible d’individus pour s’en sortir tous sans trop de mal. D’abord, la question du droit est prioritaire. En société et en communauté, le droit collectif existe en parallèle au droit individuel et les deux ne sont pas toujours compatibles. Sur cette question, comme en temps de guerre, le droit collectif quand il s’agit de malades graves et de morts, doit primer sur le droit individuel. Mais pour arriver à cette position, l’information doit être claire et partagée, les consensus bien obtenus et les actions cohérentes, ce qui est loin de faire l’unanimité en ce moment.

La question de la communication ouverte doit aussi être une priorité. La science n’est pas infaillible mais elle doit primer dans ce type de décisions. Les risques sont connus mais gérables et acceptables. Les confrontations n’aident pas le bien commun qui fait partie de notre caractéristique du vivre en société.

Ne pas nuire, cela signifie « se garder une petite gêne» avant d’agir trop vite, bien analyser les risques , obtenir l’information de première source, (sans biais politiques ou financiers), viser le bien commun et faire un consensus éclairé. De toute évidence, la vaccination permettra une porte de sortie de crise majeure, Dans ces circonstances, se faire vacciner c’est faire un geste responsable pour le bien commun, à peu de frais. N’hésitons plus, n’hésitons pas plus longtemps, faisons le geste qui compte actuellement. La liberté chère à tous n’en sera que plus grande.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.