Et si j’avais 75 ans tout à coup.

Que dire sinon qu’il n’y a pas de mode d’emploi et quand bien même il y en aurait, je ne pense pas que je le suivrais. On se retrouve à 75 ans comme ça, sans préparation et sans parachute. La première réaction, c’est de ne pas savoir quoi faire, doit-on y croire, l’accepter ou l’oublier ou simplement ne pas en parler, comme si de rien n’était. C’était d’ailleurs ma première réaction, faire comme si on n’y étais pas encore, poursuivre notre petite course du matin, se regarder dans le miroir sans y trouver une personne de son âge et donc se dire à quoi bon en parler.

Le problème c’est que le monde autour de nous envoie milles rappels de ce que l’on est vraiment, une personne de 75 ans même si on ne le paraît pas. J’ai eu de beaux et touchant témoignages pour souligner mon anniversaire mais qui sait ce qui se cache au delà des belles paroles et ce que l’on peut penser que devrait faire une personne âgée qui s’attache à son rôle. On devient vite méfiant en vieillissant je pense. En même temps, je suis convaincu qu’il faut faire de la place aux jeunes et leur laisser la possibilité de nous dépasser. Il y a d’ailleurs autour de moi plein de personnes tout à fait aptes à le faire.

Pour certains, c’est un âge vénérable et il est temps de penser «retraite bien méritée». «Tu as fais tes preuves Gilles, il est temps pour toi de prendre du bon temps et de faire ce que t’aime». Or j’ai toujours fait ce que j’aime et j’en tire encore du plaisir. Je n’aime pas le mot retraite et je me suis juré de ne pas m’y rendre parce que pour moi la retraite c’est l’ennui et une fin que je ne veux pas voir. La retraite, pour moi, c’est un retrait de la vie courante, c’est un peu laisser passer le train, devenir plus spectateur que passager. Je sais que j’exagère et que plusieurs ne seront pas d’accord mais je ne parle que pour moi-même et en mon nom propre. Je sais aussi que plusieurs sont bien à la retraite et il y en en plein qui attendent cette retraite pendant de longues années et je ne les juge pas bien sûr. Mais pas pour moi.

Photo de Huy Phan sur Pexels.com

Je remercie tous ceux et celles qui ont pensé à moi pour ce bel anniversaire, ma belle Hélène qui croit que je suis encore jeune, mes enfants qui ne semble pas me voir vieillir, tous les collègues qui se sont rassemblés pour me souhaiter longue et belle vie. J’en suis touché profondément mais je pense que je serai encore à vos côtés pour quelques années encore.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.