Meilleurs voeux pour 2021

Les enfants bien sûr qui devraient être notre plus belle oeuvre de l’année 2021 pour chasser le covid 19 définitivement. Ce fameux virus, il faut maintenant l’attaquer par la créativité et l’innovation auprès et avec les enfants pour le faire devenir caduque au plus tôt, pour qu’on n’en parle plus que comme une victoire.

Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

Pour les bébés qui illuminent notre vie, il nous faut imaginer un programme pour les rendre fiers et compétents à chaque jour de leur vie. D’abord célébrer leur entrée dans notre monde en pensée et en action. Ils sont habitués de nous rencontrer déjà masqués en salle d’accouchement et donc un peu plus ne fera pas de tort à la condition que le masque tombe rapidement dans les mois qui suivent. Dans leurs premiers mois de vie, ils peuvent se contenter du visage et de l’amour de leur deux parents à visage découvert, donc pas de presse pour la galerie. Déjà vers 4 à 6 mois, on devra se renouveler parce qu’ils auront besoin de voir l’entourage, de découvrir les sourires et les paroles des familiers particulièrement la famille et les grands parents. Vers un an et demi, ils voudront déjà rencontrer d’autres enfants pour parler, pour courir et pour créer jusqu’à la rentrée à l’école à 4 ou 5 ans. Rien de devrait empêcher ce programme de se mettre en place pour assurer leur développement global ainsi que leur bonheur.

Photo de Alex Green sur Pexels.com

Maintenant à l’école, les enfants continueront d’apprendre les bonnes manières mais surtout ils débuteront leurs apprentissages pour exprimer leurs talents et découvrir le monde. Il le feront à partir de nouveaux guides, éducatrices et enseignantes particulièrement et également à visage découvert, seul moyen de comprendre les règles sociales et l’expression et le contrôle des émotions. Il sera nécessaire de créer une cohérence et une continuité éducatives dans le plus grand respect de leurs capacités et avec tous les moyens nécessaires selon leurs besoins. Il ne faudra pas oublier l’importance de soutenir la créativité des enfants toujours prête à s’exprimer. Voilà déjà une amorce d’une belle réforme éducative provoquée par la Covid tant détestée.

Photo de Dominika Roseclay sur Pexels.com

Pour les sportifs dans l’âme, ceux qui ne peuvent pas s’en priver comme les TDAH, les colériques et les impulsifs mais aussi pour uniquement le besoin de bouger propre à presque tous les enfants, on inscrira le sport comme outil incontournable de bien être à chaque jour sinon à chaque période d’apprentissage. Le sport prendra plusieurs formes, individuel, en équipe, en période définie comme l’éducation physique mais aussi sous forme douce comme l’exercice de la pleine conscience insérée à chaque heure d’apprentissage, en alternance. Pour une heure de cours par exemple, une demi heure ou 15 minutes de bougeotte. La mémorisation sera plus facile, l’anxiété baissera d’un cran et la rétention de l’information sera plus présente. Leur but alors sera de réussir.

Photo de Elisa Guarneros sur Pexels.com

Pour les adolescents, on leur doit de les laisser s’exprimer par l’art et la culture ainsi que par le sport pour ceux et celles qui le désirent. Il faut au plus tôt leur fournir des repères et des mentors pour leur permettre de s »épanouir avant de passer à la vie adulte. Il leur faut croire en l’avenir dès maintenant et ce devra être un programme articulé par eux, seuls capables de bien le définir. On les a maintenu dans l’obscurité, on leur a intimé de prendre leurs responsabilités, on a porté atteinte à leur appartenance aux amis et on leur a signifié des messages contradictoires. Heureux mélange pour qu’ils n’en suivent aucun…

Ils son ceux qui souffrent le plus du confinement alors qu’ils ne peuvent pas exprimer leur réflexion, qu’ils n’ont personne avec qui échanger et qu’ils n’ont pas la possibilité de faire leurs expériences rebelles nécessaires à leur positionnement dans la société. Il ne reste donc pour plusieurs d’entre eux qu’à s’isoler, se mettre en retrait, developper la peur du futur et brasser des idées noires.

Les ados doivent vite retrouver leur vitalité même celle qui dérange car leur lumière risque de s’éteindre pour longtemps. Il est urgent de les mettre en contact avec des repères et des mentors pour tester leur jugement et les mettre à l’épreuve. J’en vois plusieurs en ces jours difficiles et je vous confirme que si vous leur porter attention, ils commenceront à s’illuminer. Ils pourront ainsi se définir comme être à part entière en pleine connaissance de cause, avant d’entrer trop brusquement dans le monde adulte.

C’est vraiment les souhaits qui me tiennent le plus à coeur pour 2021. Joignez le groupe au plus tôt pour retenir votre place pour les enfants.

#respectenfants

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.