Enfin la rentrée!

La rentrée tant attendue par le enfants est sur le point de se réaliser. C’est vraiment une bonne nouvelle. Quoi de mieux pour supporter le développement de tous ces enfants qui ont été privés des outils nécessaires à leur bien être pendant ces longs mois de confinement et de peurs. Enfin leurs besoins pourront trouver preneur si tout se passe bien et la vie pourra reprendre son cours presque normal.

Le besoin de se sentir en sécurité est essentiel, surtout celui en lien avec le virus. Les mesures suggérées par la santé publique sont déjà connues et même assimilées par les enfants. Elles peuvent varier selon les classes ou les écoles mais l’essentiel y est, sauf peut être l’état de sécurité des adultes eux-mêmes. Les enfants seront en sécurité à la condition que les adultes soient capables de les sécuriser. Le vrai enjeu est là, tant en ce qui concerne les parents que le personnel scolaire. Donc on s’attend à un climat sans peur et sans excès de même qu’à une attitude de sérénité et de bonheur de se retrouver. Ce sera la meilleure façon d’apaiser toutes ces anxiétés accumulées au cours des derniers mois. Dans une telle situation, les enfants feront le reste, ils retrouveront leur motivation et ils apprendront par le fait même, comment on peut bien gérer des stress de vie qu’ils vont rencontrer au cour de leur vie.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Le besoin d’apprivoiser l’empathie et de recréer des attachements. Ce sont de véritables besoins essentiels pour développer les fondements de saines relations humaines et de sécurité affective. Ce sont des forces pour affronter les diverses difficultés de la vie et pour avancer dans la vie. Les enfants en ont été privés pendant la moitié de leur année et ce manque, s’il devait se prolonger, serait de nature à compromettre sérieusement leurs capacités globales pour longtemps. On s’attend donc à ce que l’école joue son rôle en priorisant des espaces et des activités pour favoriser ces deux besoins complémentaires au succès scolaire malgré les contraintes de protection et de scolarisation. C’est clairement une question de respect.

Le besoin de plaire et de réussir. Comme tout humain, l’enfant veut plaire et souhaite réussir. C’est une question de fierté et d’estime de soi. On veut tous montrer nos bons coups à ceux qu’on aime. Or pendant le pandémie, plusieurs enfants ont eu moins de chances de créer, de produire et d’afficher leurs potentiel. La motivation risque d’en avoir pris un coup, particulièrement ceux et celles qui sont tombés entre deux chaises. On s’attend à ce que l’école et les parents mettent l’accent sur les forces des enfants dans les premières semaines du retour et un peu moins sur les retards et les frustrations accumulés. On se doit de recréer le goût et la motivation d’apprendre avant de passer aux choses «sérieuses» au plan académique. Les enfants plus apaisés et plus sûr d’eux feront plus vite le rattrapage attendu.

Les besoins des enfants sont multiples et complexes et chaque enfant a le droit fondamental d’avoir l’accompagnement nécessaire pour les combler en respectant leur personne et leur culture. Il y a cependant beaucoup de bases communes pour y arriver. La sécurité, la confiance, l’empathie et l’attachement en tant que pré-requis doivent être à l’ordre du jour de chaque école afin de créer la motivation et le goût d’apprendre nécessaires à la réussite scolaire en ces temps difficiles.

Bonne rentrée les enfants. J’espère que nous serons tous à la hauteur.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.